COURS DE DANSE TAHITIENNE

Better experience Meilleure expérience en mode paysage

Portrait

Pour Tahia, la danse tahitienne est un art intensément vivant qui doit être partagé. À la tête d’une école qui compte plus d’une centaine d’élèves, c’est avec vous qu’elle partage aujourd’hui ses compétences, sa passion et sa vision personnelle du Ori Tahiti. Cette capacité de transmission, Tahia l’a acquise au long d’un parcours rimant avec excellence et générosité. En 2016, elle participe à sa première compétition et décroche le titre de meilleure danseuse « aparima » du Heiva I Paris. La même année, Tahia est sacrée vice-championne de la World Championship en improvisation « otea » et « aparima » à Tahiti.

En savoir plus

Les cours de danse tahitienne

Que vous soyez en région Île de France ou ailleurs dans le monde, apprenez la danse tahitienne et entraînez-vous toute l’année.

Danse tahitienne à Paris

Vous êtes en région Île de France ? Rejoignez-nous !

En savoir plus

Danse tahitienne en ligne

Entraînez-vous où que vous soyez !

En savoir plus

Apprendre le Ori Tahiti

La danse tahitienne fait du bien ! Discipline en pleine expansion, elle connait un succès particulier au Japon, au Mexique, aux Etats-Unis, en Espagne et en France. Au-delà de l’aspect technique et sportif, pratiquer le Ori Tahiti c’est avoir l’opportunité de plonger au cœur des valeurs polynésiennes : générosité, tolérance, partage et joie de vivre. Danser c’est aussi exprimer ses émotions, se révéler et s’affirmer.

La danse, véritable patrimoine immatériel de Tahiti et ses îles, connaît un nouveau souffle depuis les années 1950. Une codification des pas a notamment été élaborée par le Conservatoire de Tahiti. Le Ori Tahiti est aujourd’hui reconnu comme une discipline d’une technicité comparable aux autres danses.

Toutefois, c’est sans cette codification que la danse tahitienne a traversé les siècles. C’est une caractéristique qui fait du Ori Tahiti un art qui, par essence, est intensément mouvant et dynamique. Le travail développé par Tahia aspire à participer à cette évolution de la danse tahitienne. Celle-ci est, pour elle, la recherche d’un équilibre entre les savoirs transmis par le Conservatoire de Tahiti et la créativité. C’est une vision qui permet le développement de l’imagination et l’expression de la personnalité de chacun.

Haere mai !
*Rejoignez-nous